Les ascomycètes


Au sein du règne des FUNGI, et selon les estimations actuelles, la division ou phylum  ASCOMICOTA  comprend plus de 150 000 espèces, soit les 2/3 des champignons connus, de taille, forme et couleur très variées, saprotrophes, symbiotiques ou parasites, colonisant tous les milieux.
C’est un groupe dont la classification est en pleine évolution. Les subdivisions qui avaient été établies sur des critères morphologiques ont subi de profonds remaniements à la suite de travaux de phylogénie basés sur des caractères ultrastructuraux et moléculaires. D’une part, il manque encore beaucoup de données et il reste donc un certain nombre d’incertitudes, et d’autre part les différents auteurs ne s’accordent pas toujours sur les niveaux hiérarchiques et les dénominations des grandes Divisions, Classes, Ordres …qui peuvent varier de façon importante. Donc les classements présentés ici ne sont ni parfaits, ni définitifs.
Les Ascomycota ( Ascomycètes) produisent leurs spores ou ascospores, à l’intérieur de cellules fertiles appelées asques lors de leur reproduction sexuée, au stade téléomorphe. Ils peuvent aussi se disséminer plus rapidement grâce à des conidies, spores asexuées, au stade anamorphe. La classification traditionnelle des Ascomycota en 3 subdivisions ou sous-phylum, repose sur :    
- la présence ou l’absence d’ascome (sporophore)    
- la structure et l’ontogénie (développement) de l’ascome    
- la structure ( uni ou bituniquée) et le mode de déhiscence de l’asque (operculée ou non operculée )    
- éventuellement la spécialisation parasitaire





ascomy.jpg







Peziza_phyllogena_P._badioconfusa_MJ_110409-01.jpg
Peziza phyllogena
geopora.jpg
Geopora sumneriana
Les champignons ci dessus et leur microscopie ci-dessous
Peziza_phyllogena_MJu_110107-_03.jpg
Peziza phyllogena
Geopora%20sumneriana%20x%201000.jpg
Geopora sumneriana
 


Retour à l'accueil